Coordination

Vanessa Hanin, Université catholique de Louvain
Nacy Goyette, Université du Québec à Trois-Rivières
Catherine Audrin, Haute école pédagogique du canton de Vaud


Texte de cadrage

La santé mentale des enseignants, longtemps ignorée, est dorénavant au cœur des préoccupations des chercheurs. Cependant, le quotidien des enseignants consiste souvent à mettre davantage l’accent sur l’efficacité des pratiques ou sur leur performance individuelle et collective (Klingbeil et Renshaw, 2018; Goyette, 2023). Bien du contraire, cette logique constitue une source de stress additionnelle chez l’enseignant venant s’ajouter à celles inhérentes à la profession (Descoeudres et Méard, 2019; Tardif, 2013). En Europe tout comme en Amérique du Nord, les recherches montrent que les enseignants sont exposés à des niveaux de stress et aux pathologies associées, dans des proportions significativement plus importantes que la moyenne des autres travailleurs (Descoeudres et Méard, 2019; INSPQ, 2022). L’insatisfaction professionnelle et le malaise enseignant se sont accrus avec la complexification du métier. Conséquemment, il en résulte un abandon de la profession endéans les cinq premières années par 25% à 40% (selon les pays) des enseignants, sans compter le taux d’absentéisme, le roulement des enseignants débutants qui se sont accrus au cours des dernières décennies (Delvaux et al., 2013 ; Ingersoll, 2002) et une pénurie de personnel qui se fait sentir dans plusieurs milieux. Les recherches récentes montrent que leur santé mentale est un des déterminants clés non seulement du coût mais également de la qualité de l’éducation (Birchinall et al., 2019 ; Jennings et al., 2017). Le stress et les pathologies associées affectent négativement l’engagement et l’apprentissage des élèves via l’absentéisme des enseignants, la réduction de leur sentiment de compétence, l’émergence d’émotions négatives et la baisse de l’efficacité de l’enseignement.

Ce projet de symposium s’est construit sur le constat du besoin impérieux de réunir autour de la table les collègues qui investiguent la santé mentale des enseignants afin de mieux la comprendre et de mieux la soutenir en formation initiale et continue. L’objectif est donc double : d’une part, apporter des connaissances théoriques nouvelles sur les facteurs impliqués dans ce sentiment d’usure et d’épuisement émotionnel et leurs interconnexions et, d’autre part, évaluer l’efficacité de dispositifs qui outillent les enseignants pour mieux résister au stress. Comment les compétences émotionnelles des enseignants peuvent-elles être développées? Qu’est-ce que le bien-être professionnel des enseignants, et comment l’améliorer?


Liste des références bibliographiques

Birchinall, L., D. Spendlove et Buck., R. (2019). In the Moment: Does Mindfulness Hold the Key to Improving the Resilience and Wellbeing of Pre-service Teachers? Teaching and Teacher Education, 86, 1-8. doi: 10.1016/j.tate.2019.102919

Delvaux, B., Desmarez, P., Dupriez, V., Lothaire, S. et Veinstein, M. (2013). Les enseignants débutants en Belgique francophone : trajectoires, conditions d’emploi et positions sur le marché du travail. Les Cahiers de recherche du Girsef, 92.

Descoeudres, M. et Méard, J. (2019). La dimension émotionnelle du développement professionnel de l’enseignant débutant dans la formation en alternance : revue de questions.

Goyette, N. (2023). Améliorer l’insertion professionnelle d’enseignantes novices par le développement d’une identité professionnelle positive prenant appui sur la psychopédagogie du bien-être. Phronesis, 12(2), 130-149.

Ingersoll, R. M. (2002). The teacher shortage: a case of wrong diagnosis and wrong prescription. National Association of Secondary School Principals Bulletin, 86, 16–31.

INSPQ. (2022, 12 mai). Enquête épidémiologique sur la santé mentale du personnel de l’enseignement: la contribution d’une approche participative ACFAS, Conférence virtuelle.

Jennings, P.A., Brown, J. L., Frank, J. L., Doyle, S., Oh, Y., Davis, R., Rasheed, D., DeWeese, A., DeMauro, A. A., Cham, H. et Greenberg, M. T. (2017). Impacts of the CARE for teachers program on teachers’ social and emotional competence and classroom interactions. Journal of Educational Psychology, 109(7), 1010-1028.

Klingbeil, D. A. et Renshaw, T. L. (2018). Mindfulness-based interventions for teachers: a meta-analysis of the emerging evidence base. School Psychology Quarterly, 33(4), 501–511.

Tardif, M. (2013). La condition enseignante au Québec du XIXe au XXIe siècle : une histoire cousue de fils rouges : précarité, injustice et déclin de l’école publique. Presses de l’Université Laval.


Contributeurs et contributrices

Catherine Audrin, HEP Vaud ; Marine Hascoet, HEP Vaud ; Marina Fiori, HEFP ; Laure Tremonte, HEFP ; Karina Lapointe, Université du Québec en Outaouais ; Mylène Leroux, Université du Québec en Outaouais ; Nancy Goyette, Université du Québec à Trois-Rivières ; Sarah Dekeyser, Université catholique de Louvain ; Gaëtane Caesens, Université catholique de Louvain ; Vanessa Hanin, Université catholique de Louvain ; Nicolas Burel, HEP Vaud ; Philippe Gay, HEP Vaud ; Marie-Andrée Pelletier, Université TÉLUQ ; Brigitte Gagnon, Université de Sherbrooke ; Marie-Hélène Guay, Université de Sherbrooke ; Mylène Leroux, Université du Québec en Outaouais ; Karina Lapointe, Université du Québec en Outaouais ; Catherine Malboeuf-Hurtubise, Bishop’s University ; Geneviève Taylor, Université du Québec à Montréal ; Stéphane Martineau, Université du Québec à Trois-Rivières ; Stéphanie De Diesbach-Dolder, HEP Fribourg ; Solange Ciavaldini-Cartaut, Université Côté d’Azur.