Coordination

Tania Ogay, Université de Fribourg
Frédérique Giuliani, Université de Genève
Catherine Dumoulin, Université du Québec à Chicoutimi
Katia Vanderlinden, Université de Fribourg


Texte de cadrage

De nombreuses recherches se sont attachées à mettre en évidence les effets des relations entre l’école et les familles sur la réussite scolaire des élèves. Ces relations ont été particulièrement étudiées sous l’angle de leur qualité et de leur efficacité au plan de la collaboration (Dumoulin et al., 2014; Larivée & Ouédraogo, 2017), du partenariat (Deslandes, 1999), de l’implication parentale (Larivée, 2011). A l’occasion du REF 2024 le symposium « Relations entre l’école et les familles » se propose d’interroger ces relations à travers l’étude des dynamiques conflictuelles qui s’y jouent. Cette conflictualité a été mise au jour par de nombreux travaux (Giuliani & Payet, 2014; Humbeeck et al., 2006; Monceau, 2014; Payet, 2017; Périer, 2005) tantôt interprétée en termes de conflits de classe (Thin, 1998), de malentendu (Dubet, 1997) ou de processus communicationnel contrecarré par l’ethnocentrisme de l’institution scolaire (Conus & Ogay, 2020). La conflictualité renvoie concrètement aux vécus de nombreux parents et professionnels scolaires et prend des formes nouvelles au regard de l’élargissement des missions dévolues à l’école et des attentes renouvelées qui en découlent. Ce symposium propose de poursuivre cette voie d’études en considérant les conflits comme un révélateur des enjeux scolaires contemporains. Plusieurs dimensions (non exhaustivement recensées ici) pourraient être étudiées par les contributeurs.trices, les conflits pouvant être appréhendés à la fois dans leur forme et leur contenu : qui en est à l’initiative, quelles sont les situations ouvrant sur un conflit, les conflits sont-ils latents ou patents ? Quels sont les différentes valeurs ou horizons moraux, les différents principes de justice mobilisés par les acteurs en conflit ? Quelles sont les ressources mobilisées par les acteurs en conflit (communicationnelles, cognitives, relationnelles, stratégiques …) ? Quelles formes prennent les mobilisations parentales à travers ces conflits (recours judiciaire, évitement…) ? Comment se modifient les rôles des professionnels et la collaboration interprofessionnelle au cours de ces conflits, ou par l’appréhension de ceux-ci ? Comment l’institution scolaire se transforme-t-elle à travers le conflit avec, par exemple, l’organisation de compromis locaux et d’arrangements transitoires ? Comment se saisit-elle de ces conflits pour réaffirmer son pouvoir (en établissant des frontières classificatoires, en imposant un ordre moral …) ?


Liste des références bibliographiques

Conus, X., & Ogay, T. (2020). Communication entre enseignants et parents minoritaires lors du premier entretien : Effet-miroir d’extension et de restriction de rôles. In L. Pelletier & A. Lenoir (Éds.), Regards critiques sur la relation école-famille(s) (p. 51‑68). Édition des archives contemporaines.

Deslandes, R. (1999). Une visée partenariale dans les relations entre l’école et les familles : Complémentarité de trois cadres conceptuels. La revue internationale de l’éducation familiale, 3(1‑2), 30‑47.

Dubet, F. (1997). Ecole, familles : Le malentendu. Textuel.

Dumoulin, C., Thériault, P., & Duval, J. (2014). Opinion parentale sur des pratiques efficaces de collaboration école-famille au primaire. Revue internationale d’éducation familiale, 36, 117‑140.

Giuliani, F., & Payet, J.-P. (Éds.). (2014). Les relations école-familles à l’heure de la proximité. De Boeck.

Humbeeck, B., Lahaye, W., Balsamo, A., & Pourtois, J.-P. (2006). Les relations école-famille : De la confrontation à la coéducation. Revue des sciences de l’éducation, 32(3), 649‑664.

Larivée, S. J. (2011). Regards croisés sur l’implication parentale et les performances scolaires. Service social, 57(2), 5‑19.

Larivée, S. J., & Ouédraogo, F. (2017). La collaboration enseignant-parent : Quelles stratégies pour favoriser des relations harmonieuses ? Revue suisse des sciences de l’éducation, 39(2), 271‑290.

Monceau, G. (2014). Effets imprévus des dispositifs visant à rapprocher les parents éloignés de l’École. Education et sociétés, 34(2), 71‑85.

Payet, J.-P. (2017). Ecole et familles : Une approche sociologique. De Boeck Education.

Périer, P. (2005). Ecole et familles populaires : Sociologie d’un différend. Presses univ. de Rennes.

Thin, D. (1998). Quartiers populaires. L’école et les familles. Presses Universitaires de Lyon


Contributeurs et contributrices

Enkeleda Arapi, Université de Laval ; Rahel Banholzer, Université de Fribourg ; Tania Ogay, Université de Fribourg ; Tabatha Carton, Université de Mons ; Charles Glineur, Université de Mons ; Willy Lahaye, Université de Mons ; Nilima Changkakoti, Université de Genève ; Frédérique Giuliani, Université de Genève ; Catherine Dumoulin, Université du Québec à Chicoutimi ; Joëlle Duval, Université du Québec à Chicoutimi ; François Larose, Université de Sherbrooke ; Sandy Nadeau, Université de Sherbrooke ; Amélie Richard, Université de Sherbrooke ; Annie Reddy, Université de Sherbrooke ; Débora Poncelet, Université du Luxembourg ; Sylvie Kerger, Université du Luxembourg ; Mélanie Tinnes-Vigne, Université du Luxembourg ; Stefanie Rienzo, Université de Genève ; Valérie Hutter, Université de Genève ; Diane Rufin, Université de Genève ; Youcef Sidhoum, CY Cergy Paris Université ; Gilles Monceau, CY Cergy Paris Université.